EARPLUGGED 2

INFOS GENERALES SUR CETTE COMPILE

TITRE : EARPLUGGED N° 2 - NEW SCHOOL MEETS THE OLD SCHOOL... HEAD ON !

NATURE : Compile mélangeant les anciens et nouveaux groupes de Earache

DATE DE SORTIE : Septembre 1997

LABEL : Earache / Mosh 187

TITRES :
1.NAPALM DEATH : Breed To Breathe (de "Inside The Torn Apart", Mosh 171)
2.CATHEDRAL : Stained Glass Horizon (de "Supernatural Birth Machine", Mosh 156)
3.CARCASS : Keep On Rotting In The Free World (de "Swansong", Mosh 160)
4.AT THE GATES : Blinded By Fear (de "Slaughter Of The Soul", Mosh 143)
5.GODFLESH : Circle Of Shit (de "Songs Of Love And Hate", Mosh 157)
6.DUB WAR : Strike It (de "Pain", Mosh 121)
7.PULKAS : Hippy Fascist (demo) (inédit - 1er LP prévu début 1998)
8.MISERY LOVES CO. : A Million Lies (de "Not Like Them", Mosh 184)
9.ULTRAVIOLENCE : Strangled (de "Killing God", Mosh 191 - sortie prévue le 20/10/1997)
10.THE HAUNTED : Undead (demo) (inédit - 1er LP prévu début 1998)
11.IRON MONKEY : Big Loader (de "Iron Monkey", Mosh 182)
12.PITCH SHIFTER : Underachiever (de "Infotainment ?", Mosh 137)
13.ENTOMBED : Stranger Aeons (de la compile "Entombed", Mosh 125)
14.ANAL CUNT : Technology's Gay (de "I Like It When You Die", Mosh 169)
15.EXTREME NOISE TERROR : Damage 381 (de "Damage 381", Mosh 173)

POCHETTE : Nigel Crane

MORCEAU DE NAPALM DEATH : Extrait de l'album "Inside The Torn Apart"

INFORMATIONS DIVERSES :
Même principe que Earplugged n° 1 où Earache propose une quinzaine de morceaux à prix cassé - environ 50 balles. Par contre, à la différence de la première édition qui se concentrait sur sept groupes, on trouve ici quinze groupes différents. Et l'adjectif 'différent' n'est pas un euphémisme tant le panorama musical présenté est vaste : on passe du bombardement électrique de Napalm Death, Entombed, Anal Cunt ou Extreme Noise Terror aux élucubrations funkoïdes dévastatrices de Dub War, en passant par le sludgecore annihilateur de Iron Monkey, la techno déjantée de Ultraviolence, le doom de Cathedral... L'idée est résumée dans le titre : "Earplugged 2 - La nouvelle école rencontre l'ancienne... La tête haute !". Gros clash en perspective !

Cette compile s'avérait intéressante dans la mesure où elle comportait une paire d'enregistrements inédits à cette époque, à savoir une chanson du super groupe de thrash suédois, The Haunted - qui est le rejeton d'un autre groupe suédois, de death cette fois : At The Gates. Ils n'avaient pas encore sorti leur (génial) premier album mais à l'écoute de leur morceau, on avait une impression prometteuse. Certes, le groupe évolue dans les traces de Slayer mais il le fait avec beaucoup de panache et une inspiration certaine. Le deuxième inédit digne d'intérêt est celui de Pulkas, un nouveau groupe qui joue un metal alternatif assez sombre et entraînant, un peu comme un mix entre les Deftones et Tool mais avec beaucoup de patate. Le titre présent sur cette compile a l'air taillé sur mesure pour la scène, il dégage une bonne intensité qui a dû donner lieu à plus d'un mosh-pit lors de leurs concerts ! Enfin, le dernier inédit - au moment de la sortie de la compile - est le morceau d'Ultraviolence tiré de l'album que Johnny Violent, le DJ et pygmalion du combo, allait sortir un mois plus tard. Je n'ai jamais trop accroché sur sa musique, c'est de la techno hardcore dans tout ce qu'elle peut avoir de gonflant : rythmes abrutissants sans coupures et sans dynamique, samples répétitifs... Au moins, le morceau porte bien son nom : il signifie 'étranglé' et c'est ce qu'on ressent en l'écoutant !

Globalement, cette compile est plutôt bonne et ça valait le coup de mettre 50 balles dedans. Les groupes présentés offrent une bonne prestation et on a quand même droit à plein de morceaux bourrins. Effectivement, le label change un peu d'orientation musicale et les puristes de la première heure, comme moi et tant d'autres, sont désarçonnés à l'écoute de ces nouveaux sons. Néanmoins, je pense que cette démarche était cool car elle a permis d'ouvrir un peu l'esprit des gens. Ca a sûrement du faire des adeptes... Personnellement, je n'ai pas vécu ça comme un changement radical. Je préfère rester à mon bon vieux metal mais il m'arrive occasionnellement d'écouter les Dub War, Misery Loves Co., Pulkas et d'apprécier ça. Tant que l'intensité est là...


Enfin, on peut noter que le tracklisting de l'édition japonaise est complètement différent (comme d'habitude) et légèrement plus axé sur le métal extrême, les nippons étant plutôt conservateurs en la matière. Concernant Napalm Death, ils ont droit à deux titres : "Greed Killing" et "Antibody" (ce qui explique les inscriptions dans le livret intérieur du live "Bootlegged In Japan" : il est marqué que cette dernière chanson provient de cette compile alors que nous autres, fans européens, nous l'avons connu dans le mini album "Greed Killing"). En voici le détail :

  1. CATHEDRAL : Hopkins (Witchfinder General)
2. CATHEDRAL : Vampire Sun (demo)
3. MISERY LOVES CO. : My Mind Still Speaks
4. MISERY LOVES CO. : Kiss Your Boots (Nancysinatraketamine mix)
5. PITCH SHIFTER : Nowhere is Everywhere (Freedom of Your Soul mix)
6. COALESCE : Grain of Salt

7. COALESCE : 73.C
8. EXTREME NOISE TERROR : Raping the Earth
L'édition japonaise de Earplugged 2...9. EXTREME NOISE TERROR : Deceived
10. MASSACRE : Nothing
11. AT THE GATES : Blinded by Fear
12. AT THE GATES : The Dying
13. BRUTAL TRUTH : Let's Go Summer Beach
14. ENTOMBED : Night of the Vampire
15. NAPALM DEATH : Greed Killing
16. NAPALM DEATH : Antibody

 


Voici le commentaire figurant à l'intérieur du livret :

Les suites - vos n'aimez pas ça ? Earplugged devient officiellement une série, exactement comme Batman, Jurassic Park, et ouais, même Police Academy. Toutefois, à la différence des suites d'Hollywood qui sont merdiques, "Earplugged 2" (essayez de trouver un titre plus original) est même meilleur que son prédécesseur. Hé, il y a même un sous-titre : "la nouvelle école rencontre l'ancienne école". Hummm... ça paraît délicat. Peut être vous demandez vous si la nouvelle école est aussi cool et excitante que l'ancienne. Et bien, pas d'inquiétude à avoir, parce que maintenant, les choses sont deux fois meilleurs qu'avant et, une fois de plus, vous ne payez que 50 francs pour découvrir avec nous à quel point les choses sont devenues bonnes.

Dans le coin à ma droite, "l'ancienne école", tous ceux-là n'ont jamais sonné aussi frais. Loin de se ramollir avec le temps, ces mecs vont plus loin que jamais. Les Napalm Death, Cathedral et Godflesh, le régime de base des Earachephiles partout dans le monde, pondent la meilleure musique de leur carrière à ce jour, progressant de ce fait à pas de géant. Tristement, nous faisons nos adieux à des groupes aussi notables que Carcass, Entombed et At The Gates (bien que le dernier réapparaisse sous la forme glorieuse de The Haunted). Dans le coin à ma gauche, "la nouvelle école", de jeunes parvenus prêts à défier nos héros qui se proclament rois du château. Dub War, Pulkas, Misery Loves Co., The Haunted, Iron Monkey et Ultraviolence, tous ayant quelque chose à crier de façon distinctement différente. Et oui, même la techno hardcore a dressé sa tête infecte et réclame de l'attention.

C'est bien simple : ces derniers temps, Earache est comme un gamin qu'on aurait laissé sans surveillance dans un magasin de sucreries, excité par toute sorte de sons et de visions étranges et merveilleuses. C'est la raison pour laquelle, sur une seule compile, vous pouvez trouver du death metal sans compromis mixé avec des grooves hip-hop, des innovations industrielles et de la techno sévère. Pourquoi renieriez-vous cela alors qu'il y a tant à offrir ? Bien sûr, la menace commune est l'extrémisme, et tous les groupes ici représentés peuvent revendiquer cette description sous une forme ou sous une autre. personne ne peut nier le fait qu'Anal Cunt et Misery Loves Co. sont extrêmes, mais cela s'exprime sous des formes variés. La variété, comme on dit, est l'épice de la vie.

Alors peut être que le thème "la nouvelle école contre l'ancienne" n'est pas si mauvais que ça, faisant office de test à l'ouverture d'esprit. Si vous avez déjà acheté cette compile, il y a des chances pour que vous soyez sensibles à l'option 'ouverture d'esprit'. Si vous avez chopé "Earplugged 2" sur un coup de malchance, alors soyez courageux, mettez vos préjugés de côté et jugez par vous-mêmes.

Dan Tobin - août 1997


Retour