LA QUÊTE DU METAL

Interview de Shane Embury menée par Brujo666 et Eidan666 courant 1999 et publiée
sur le site web THE METAL QUEST

Napalm Death est de retour avec un album de reprises. Et pas sur Earache, mais sur Dream Catcher / Pangea, leur nouveau label. C'est une bonne occasion de parler avec Shane Embury (basse) du passé, du présent, et aussi, bien entendu, du futur. Une chose est incontestable : Napalm Death n'est pas prêt de mourrir, le groupe est bien vivant !


Pourquoi avez-vous enregistré ces reprises ?
Et bien, c'était une idée que nous avions depuis longtemps. Nous voulions faire des reprises de nos groupes préférés. Nous n'avons pas fait ça pour l'argent, nous savons toujours comment écrire de la bonne musique ! Nous avons changé de label, et Dream Catcher (le nouveau) voulait que nous sortions un disque rapidement de manière à ce que notre nom apparaisse dans leur catalogue. Donc ce projet a profité aussi bien à Napalm Death qu'à Dream Catcher.

Et qu'en est-il des reprises ? Qui a choisi les chansons ?
En fait, chaque membre a choisi sa propre chanson. C'était plus juste de procéder ainsi.

Laisse-moi deviner qui a choisi quoi.
Vas-y...

"Nazi Punks Fuck Off" par Barney ?
Oui et non. C'était une vieille reprise.

D'accord. "Demonic Possession" - de Pentagram - par Mitch ?
Oui.

Facile, Mitch portait un T-shirt Pentagram à l'époque. "Back From The Dead" - de Death - par Barney ?
Bonne réponse également.

"Maggots In Your Coffin" - de Repulsion - par Danny ?
Ouaiiiis....

...à cause des tempos en rafales. "Incinerator" - de Slaughter - par toi-même !
Bien mec, c'est juste.

Finalement, "Politicians" - de Raw Power - par Jesse, ai-je tort ?
Tu as raison. Pas une seule erreur.

Plus sérieusement, pourquoi avez-vous choisi ces groupes ?
Nous ne sommes pas un groupe à la mode et nous n'avons pas fait ces reprises pour l'argent. Même si on aime Discharge, nous ne ferons jamais une reprise d'eux car des groupes commerciaux le font, ça n'a aucun intérêt. Nous voulons éduquer les fans les plus jeunes en leur montrant quels étaient les vrais groupes underground. C'est pour ça que j'ai choisi une reprise de Slaughter. Lock Up, mon projet parallèle - avec Jesse Pintado, Nick (Dimmu Borgir) et Peter Tägtgren (Hypocrisy) a la même mission : montrer aux fans ce qu'est la vraie musique extrême. Il y aura beaucoup de blasts et c'est comme si Napalm Death rencontrait Terrorizer. Les jeunes écoutent du Black Metal mais ils ne savent pas que cette musique est rapide parce que ces groupes ont écouté du grindcore. Ils ne savent pas pourquoi le Black est si rapide. Au début, les groupes de black étaient lents et ils ont utilisé des tempos grind pour être plus rapides.

Tu as raison. D'après toi, qui était le premier groupe à utiliser des blasts ?
Oh, je pense que c'était Siege.

Moi aussi et j'ai le premier 45 tours ! !
Vraiment ?... Et bien moi, j'ai les démos ! ! ! !

Désolé maître... A part ça, pourquoi avez-vous quitté Earache ?
Je pense que dans leur esprit, nous ne leur faisions pas gagner assez d'argent. Pour le dernier album, il n'y a eu aucune promotion aux Etats-Unis. Il était temps de tourner la page. Je pense aussi que Dig (le patron d'Earache) n'était pas honnête. Personnellement, je n'aime pas ce mec et je pense qu'il n'est pas sincère. C'est mon point de vue.

C'est la fin de la période Earache...
Absolument. C'est la fin des groupes de death metal d'Earache et c'est une nouvelle naissance. Napalm Death va vous botter le cul !


Retour