ROCK E ZINE

Interview de Barney menée par Maura Kampstra fin 1999 en Hollande et publiée sur le site web Rock-e-Zine

Napalm Death est un groupe qui existe depuis plus d'une décennie mais qui ne semble absolument pas fatigué de faire du métal. Au contraire, lors de leur dernière tournée, ils ont clairement montré que pour le prochain millénaire, Napalm Death allait définitivement être une force sur laquelle compter. J'ai récemment une conversation très relaxante avec le mordu de Chuppa Chups, Mark 'Barney' Greenway, au sujet de leur nouvel album de reprises, "Leaders Not Followers", mais je me suis douloureusement confrontée à mes lacunes sur les groupes heavy metal des années 80.


Comment vont les choses en ce moment ?
Tout va bien. Nous sommes en tournée jusqu'à début novembre. Nous venons juste de sortir un album mais tu vas sûrement me poser des questions à ce sujet. A part ça, rien d'exceptionnel. La routine, quoi.

Ce nouveau disque, "Leaders Not Followers", ne contient que des reprises. Pourquoi avoir sorti un album entier ?
Et bien, c'était quelque chose dont nous parlions depuis longtemps, mais nous n'étions pas sûrs de devoir le faire ou quand pouvoir le faire. C'est au moment où nous avons quitté notre ancien label que nous nous sommes dit que, plutôt que d'en parler encore et encore, il fallait qu'on se lance. Nous sommes rentrés en studio, nous avons choisi les morceaux que nous voulions reprendre et tout s'est fait simplement. Il n'y a pas grand-chose à en dire, voilà comment ça s'est passé. Et ce qui est sur le disque est sur le disque (évidemment ! ? !). Je ne sais pas si tu l'as écouté...

Les reprises de "Leaders Not Followers" ne me disent rien. Pour chaque chanson, pourrais-tu nous dire quel était le groupe d'origine et pourquoi vous avez choisi de mettre cette chanson sur votre album ?
Politicians : C'est d'un groupe italien nommé Raw Power. C'est un groupe de hardcore vraiment vieux, ils existaient au début des années 80. A la base, nous les avons choisi car, comme la plupart des groupes sur ce disque, ça a été une grosse influence pour nous. A l'époque, ça paraissait frénétique mais leurs guitares avaient toujours un côté rock. Il faudrait que tu écoutes l'originale, mais elle est très dure à choper maintenant. Je pense que tu ne pourras plus la trouver en vinyle, par contre tu peux mettre la main sur le CD. Cette chanson est tirée de l'album "Screams From The Gutter". Cela remonte au temps où nous étions à peine adolescents. Ca date du tout début des années 80.

Incinerator : Cette chanson vient du groupe de death metal canadien Slaughter (qui n'a bien entendu rien à voir avec le groupe de glam rock du même nom) qui a existé au milieu de la dernière décennie. Ils ont sorti une paire de démos ainsi qu'un album du nom de "Strappado" mais c'est une démo qui a été mise sur album. C'est le morceau le plus lent du mini album.

Demonic Possession : C'est une chanson d'un groupe qui s'appelle Pentagram, bien que de nombreux groupes ont du utiliser ce titre pour une de leur chansons. C'est un groupe de death metal vraiment obscur du Chili, lui aussi du milieu des années 80. Ils ont sorti un 45 tours et une paire de démos, c'est tout.

Maggots In Your Coffin : C'est d'un de nos groupes préférés, Repulsion. Quasiment tout le monde en a entendu parler. S'il y a un groupe de death metal qui a eu une influence massive sur Napalm Death, c'est bien Repulsion. Ils étaient vraiment rapides. Ils avaient sorti un album chez Earache il y a quelques années, et cette chanson ("des asticots dans ton cercueil") est tirée de cet album.

La première fois que j'ai vu ce titre, j'ai immédiatement pensé à Cannibal Corpse...
Non, non, c'est du pur death metal, ça se passait bien avant Cannibal Corpse.

Back From The Dead : Ce n'est pas la chanson d'Obituary, c'est une vieille chanson de Death tirée d'une de leur premières démos, elle ne figure sur aucun album. Cette démo est sortie en 1986 et il y avait le mec de DRI à la batterie. Elle est très rapide et l'originale est similaire, elle a la même rapidité. C'est assez étonnant d'ailleurs, car Death n'a jamais été aussi massif et aussi rapide sur album. Cette chanson est géniale et la démo l'est également.

Nazi Punks Fuck Off : Cette chanson, des Dead Kennedys bien sûr, fait partie de notre répertoire live depuis de nombreuses années, c'est en fait une version réenregistrée qui est assez dingue, encore plus dingue que la première.

Vous avez récemment changé de label et ce disque de reprises sortira chez Dream Catcher qui est relativement méconnu. Que peux-tu nous dire sur ce label et pourquoi avez -vous choisi de signer avec eux ?
Nous ne sommes plus sur Earache. Notre nouveau label s'appelle Dream Catcher et est plutôt spécialisé dans le hard rock. Il est dirigé par un type qui bossait auparavant pour Music For Nations et qui a monté sa propre boîte. A la base, notre préoccupation principale était de quitter Earache car ils ne voulaient plus travailler le groupe. Ils ne voulaient plus dépenser d'argent pour la promotion, ce qui constitue un grave problème. Cette nouvelle personne a exprimé le désir de promouvoir le groupe. Elle est rentrée en contact avec nous par l'intermédiaire de notre manager car elle le connaît. Nous sommes de loin le groupe le plus heavy du label.

Quels sont les projets futurs de Napalm Death ? Allez-vous enregistrer et sortir un album en l'an 2000 ?
On a prévu de sortir un album l'an prochain, on devrait l'enregistrer vers mars ou avril. Mais ce n'est pas définitif.

Vous existez depuis si longtemps que, maintenant, je pense que tous vos fans vous ont vu au moins une fois en concert. Pensez-vous que ça intéresse toujours les gens de venir voir le groupe live ?
Tu sais, honnêtement, un plus grand nombre de personnes est venu nous voir lors de ces dernières tournées, ce qui est une bonne chose. Parce que Napalm est comme un mélange entre le death metal, le hardcore, etc. On a perdu un peu d'influence et le fait que Earache soit si nul au niveau promo ne nous a pas aidé non plus. Mais les gens se montrent toujours intéressés. Tu sais, il y a toujours des gens qui préfèrent la vieille formule de Napalm. On a vu des kids nous disant : "J'aime bien Napalm, mais mes potes, non, car ils pensent que ce n'est plus agressif" et je retourne cette question dans ma tête en me disant "Que veulent-ils dire par 'ce n'est plus agressif' ?". Tu vois ce que jeux dire, ça ne tient pas debout. Le matériel actuel de Napalm possèdent beaucoup d'éléments originels, et dis-moi combien de groupes qui sont allés aussi loin que nous continuent à jouer de la musique extrême ? Prends Death par exemple, ce n'est plus bourrin, ça sonne comme un groupe de heavy metal. De même, beaucoup de groupes de black metal sont récemment devenus populaires et on s'est fait un peu larguer, mais dans une certaine mesure, le black ne marcherait pas aussi bien s'il n'y avait pas eu Napalm Death.

Es-tu toujours intéressé par la scène métal d'aujourd'hui ? Par exemple par le très populaire mouvement black ?
Ouais, j'aime certains trucs, je ne vais pas le nier. Un truc qui m'affecte, cependant, est que de nos jours on qualifie beaucoup de groupes qui marchent fort comme étant agressifs mais ce n'est pas si agressif que ça car c'est très stérile et très contrôlé. Certains trucs sonnent comme de la pop music avec des guitares heavy employées par convenance. On a toujours fait ce qu'on voulait sans demander à personne si nos disques se vendaient ou pas. Si c'est le cas alors tant mieux, mais ça n'implique pas que nous allons changer pour autant. On continuera simplement de progresser en tant que groupe en étant toujours extrême. Alors dis-moi quelle différence ça fait ? On ne va certainement pas modifier notre comportement.

Lors des précédents shows que vous avez donnée en Hollande, vous passiez en première partie de Cradle Of Filth. J'ai entendu de nombreuses personnes me dire qu'elles préféraient Napalm à Cradle. N'était-ce pas un peu bizarre d'ouvrir pour un groupe qui a sûrement été influencé par votre musique ?
L'intérêt de la chose est qu'à cet époque, Cradle était, et est peut être toujours, plus gros que Napalm. Et pour nous, c'était une opportunité à saisir, on ne nous offre pas tant de premières parties que ça. Les fans peuvent trouver ça étrange et ne pas être emballés par l'idée, ils se disent qu'on ne devrait pas supporter ce groupe, que c'est eux qui devraient nous supporter. Mais qu'est-ce que ça peut faire ? Ca fait partie du challenge de partir en tournée en première partie et arriver à ce que ta performance produise un impact auprès du public. Sachant, en plus, que certains fans de black puristes nous détestent vraiment.

Que sais-tu du projet Lock Up (avec Shane et Jesse de Napalm, Nick Barker et Peter Tätgren) ?
C'est prévu pour sortir fin novembre / début décembre. J'ai entendu ce que ça donnait, ça a la rapidité du death metal old school Ca fait penser à Terrorizer, Death, Dark Angel, Slayer. C'est bon. C'est plutôt bon. Jesse est aux guitares et Shane à la basse. Mais ce sont les seuls membres de Napalm impliqués dans ce groupe.

Et en ce qui te concerne, participes-tu à des projets extérieurs à Napalm Death ?
Non, personnellement, je ne fais rien. Mitch et Shane ont un autre groupe du nom de Meathook Seed et leur album sort bientôt chez Dream Catcher.

Et maintenant, quelque chose de complètement différent. On a déjà du te poser cette question de nombreuses fois puisque cet événement remonte à 95 ou 96 je crois. Tu as chanté pour Dream Theater à l'occasion de ce concert où ils interprétaient tout un tas de reprises. Et tu leur as filé un coup de main pour "Damage Inc.". Je me demandais comment cette coopération était survenue ?
Parce que nous sommes amis, c'est aussi simple que ça. Je connais ce groupe depuis pas mal de temps et je les aime beaucoup. Je pense qu'ici, tu as un bon exemple de groupe qui fait ce qu'il veut ; ils ont un talent énorme. Ils organisaient ce genre de concert hommage sur tout ce qui les avait influencé et ils m'ont demandé si je voulais y participer. Je leur ai demandé ce qu'ils voulaient reprendre, ils cherchaient quelque chose d'agressif. Et ils ont suggéré de reprendre du Metallica ; je leur ai dit OK à partir du moment où c'était un des titres les plus rapides. Et voilà, on y est allé et on l'a reprise. Point. J'aimerai faire plus de trucs avec eux. Tu sais, je ne suis pas particulièrement fainéant, sauf pour la musique. A vrai dire, j'adore Napalm et ça me suffit. J'ai beaucoup d'occupations en dehors du groupe, c'est ça que j'aime faire.

Et ma question finale : jouerez-vous un jour au Dynamo festival ? ? ! !
Probablement pas, pour la bonne et simple raison que les organisateurs ont un problème avec nous. Il y a certains groupes, tu l'as peut être remarqué, qui n'apparaissent jamais à l'affiche du Dynamo. Il y a une raison très simple à cela, c'est parce que les promoteurs ne les apprécient pas. Tu sais, Andre Verhuysen nous déteste vraiment et même s'il est parti, il y a d'autres personnes qui ne peuvent pas nous voir. Mais dis-moi, est-ce que ça fait une différence que Napalm joue là-bas ou pas ? (Napalm aurait du y jouer il y a dix ans au moins de ça, en fait ils auraient du y passer deux fois au minimum ! !)

Tu veux ajouter quelque chose ?
Pas vraiment, je veux juste remercier tous ceux qui nous soutiennent depuis longtemps.

J'ai remercié Mark (Barney) pour sa disponibilité et son compliment ("en tout cas, tu sens bon" m'a-t-il dit au milieu de cette interview à moitié sérieuse)


Retour