INTERVIEW SHANE

Cette interview provient du site Internet "Hard on line" et était en italien à la base. Elle a été traduite d'une façon un peu approximative. Si des personnes parlant cette langue veulent la rectifier, pas de problème !


Les détracteurs de NAPALM DEATH devraient jeter une oreille attentive à "Inside The Torn Apart". Une mélodie se fait sentir et les chansons sont diverses les unes des autres.

Quelle est la grosse nouveauté sur ce disque ?
"Inside the torn apart" que je chante moi-même.

Quel public pense tu générer avec le nouveau NAPALM ?
Des fans intelligents...et des fans de Machine Head et de Korn.

Qu'est-ce qui vous a fait peur pour l'enregistrement de ce disque ?
J'étais effrayé à l'idée d'enregistrer la voix. Il a fallu enregistrer en peu de temps et avec certaines obligations vocales, totalement différentes du concept de base de NAPALM...Moi et Barney (Mark Greenway, le chanteur, ndr.) avons parlé ensemble un bon moment. On a passé presque deux jours à parler sans interruption. Les vocaux de ce disque sonnent comme ? ? ?.

Comment vois-tu le futur, après l'expérience de ce disque ? Vous semblez très proches les uns des autres...
Oui, je pense, professionnellement et humainement. J'entrevois un line-up stable, aussi stable qu'il puisse l'être pour un groupe comme NAPALM DEATH. Une autre chose que j'ai apprise dans ce métier est qu'il faut toujours parler de ses problèmes personnels. Quand on est en tournée, contrairement à ce qu'on pourrait penser, il est facile de s'ignorer. A plus forte raison si on a peur de confronter différentes opinions.

Et la tournée ?
Pour l'instant en Amérique jusqu'à la fin du mois, puis le 1er septembre nous revenons en Europe et évidemment, en Italie.

Toujours avec Machine Head ?
Oh non, nous reviendrons sans doute seuls, sinon avec un groupe comme Neurosis...

Quelque chose contre Machine Head ?
Absolument pas : je les connais très bien depuis longtemps, ce sont de braves mecs mais l'équipe qui les accompagne en tournée n'est constituée que de connards. Pas le tour manager mais les employés...et les roadies...je veux dire, qu'est-ce qu'on peut prétendre faire après un soundcheck de vingt minutes ? Est ce qu'ils croient que je vais rester enfermé dans le tour bus pendant que Machine Head peaufine son soundcheck et qu'on ne peut même pas se détendre ? J'ai toujours aimé écouter du métal mais en ce qui concerne l'attitude, je la laisse aux autres. Pour Machine Head, les roadies se la jouent grave, ils viennent boire un verre au mess et en coulisses, ils font mine d'ignorer tout le monde. ..Ces soi-disant "artistes" devraient se mettre dans la tête que la vie en tournée n'a rien à voir avec la vraie vie, ils devraient garder la tête sur Terre.

A l'heure actuelle, quel est ton groupe préféré ?
Je suis un passionné des Handsome de New-York, pas les gamins...Il y a aussi un groupe anglais, les Cardiacs, du punk période mi-70 mixé avec les Residents : une musique très puissante avec ? ? ?. Pour mieux te le présenter, tu connais peut être le groupe de dingues, Mr Bungle ? C'est un truc dans le genre, mec !

Vous vous connaissez depuis longtemps ?
Un bail, depuis l'enregistrement de leur premier disque. J'étais à Los Angeles et ils m'ont demandé de passer les voir : ça a été un super moment.


Retour