N
* narguer v. tr. Braver par l'attitude ou la parole, avec une insolence dédaigneuse ou moqueuse.
* norme n. f. Règle, loi à laquelle on doit se conformer; état habituel conforme à la moyenne des cas, à la normale. Ne pas s'écarter de la norme.


O
* oblitération n. f. 1. Action d'oblitérer; son résultat. Oblitération d'un timbre. - 2. MED État d'un conduit, d'une cavité obstruée.
* oblitérer v. tr. 1. Litt. Effacer peu à peu, insensiblement. Le temps a oblitéré ces inscriptions. Fig. Supprimer. Son snobisme oblitère parfois son bon sens. - 2. Oblitérer un timbre, l'annuler par l'apposition d'un cachet. - 3. MED Boucher, obstruer (une cavité, un conduit).
* obscène adj. Qui offense la pudeur. Propos obscènes.
* obstruction n. f. 1. MED Engorgement ou occlusion d'un conduit de l'organisme. - 2. Manoeuvre dilatoire destinée à retarder ou empêcher l'aboutissement d'un débat. Faire de l'obstruction dans une assemblée. - 3. SPORT Au football, au rugby, irrégularité (sanctionnée par un coup franc) qui consiste à entraver l'action d'un adversaire en lui barrant le passage alors qu'il n'est pas en possession du ballon.
* obstruer v. tr. Boucher (un conduit, un passage, un canal). Caillot qui obstrue une artère.
* opprimer v. tr. Accabler par abus de pouvoir, par violence. Opprimer les faibles. ­ Fig. Opprimer les esprits, l'opinion.
* optique adj. et n. f. I. adj. Relatif ou propre à la vision, à l'appareil de la vision. Nerf optique. II. n. f. Perspective, aspect d'un objet vu à distance ou sous un certain angle. La mise en scène doit tenir compte de l'optique du théâtre. ­ Illusion d'optique: V. illusion. Fig. Manière de juger, point de vue.
* organique adj. 1. Qui a rapport aux organes ou aux organismes vivants. Vie organique. -> MED Maladie organique, liée à une altération de la structure d'un organe ou d'un tissu (par oppos. à fonctionnelle). - 2. Qui provient d'organismes, de tissus vivants. Matières organiques. -> Chimie organique: partie de la chimie qui étudie les composés du carbone (par oppos. à chimie minérale). - 3. DR Qui a trait aux parties essentielles de la constitution d'un État, d'un traité. Loi organique.
* originel, elle adj. De l'origine, qui remonte à l'origine. Instinct originel.
* outrage n. m. 1. Injure grave, de fait ou de parole. Par euph. Faire subir les derniers outrages à une femme, la violer. Fig. Faire outrage à la raison, à la morale, faire, dire qqch qui y soit contraire. - 2. DR Injure grave commise envers un personnage officiel dans l'exercice de ses fonctions. Outrage à magistrat. Outrage aux bonnes moeurs: délit consistant à porter atteinte à la moralité publique par des paroles, des écrits ou des représentations graphiques, cinématographiques ou télévisées contraires à la décence.


Retour